Cet article est également disponible en : Anglais

La prestation de Dylan Corlay à la tête du Toulouse Wind Orchestra n’est pas passée inaperçue. En effet dans les jours suivant sa venue dans la ville rose, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse le contactait pour diriger une répétition d’une oeuvre importante du répertoire : « Une vie de héros » de Richard Strauss. La répétition comportait aussi une lecture du concerto pour piano en ré bémol majeur d’Adam Katchatourian. Un gros challenge que le jeune chef a relevé avec plaisir.

Dylan aura donc eu pendant 3 heures un orchestre prestigieux entre ses mains, espérons pour lui que l’aventure se renouvelle!

1 Commentaire

    • Danielle GOBLET
      Reply

      J’ai eu la chance d’être dirigée par Dylan Corlay en tant que choriste de l’Ensemble vocal Monthevoy de Monthou-sur-Cher (41) à la cathédrale de Blois et Orléans pour y interpréter le « Requiem  » de Mozart ainsi que la grande oeuvre de Carl Orff « Carmina Burana » à Tours. Dylan est un grand chef d’orchestre à n’en pas douter !! Nous étions 100 choristes pour le Requiem que Dylan dirigeait pour la première fois et tout de suite il a compris ce que nous attendions de lui : d’être, nous aussi, menés à SA baguette !! A Tours Dylan dirigeait 300 choristes + 80 danseurs, l’orchestre et les solistes.
      Merci encore à lui pour ces merveilleux moments que l’on ne peut oublier.
      Danielle GOBLET Choriste Alto
      Ensemble vocal Monthevoy
      Monthou-sur-Cher

Poster un commentaire